Free shipping on all orders of 100€Free shipping on all orders of 100€ or more on immediate deliveries (only) with code FREESHIP (test pressing exlcuded)

Premiers Micros - Live - Barbara - Limited Edition Vinyl

Tracklist

Side A
A1.
Chapeau Bas
Barbara
02:40
A2.
Le Verger en Lorraine
Barbara
02:35
A3.
Tu ne te souviendras pas
Barbara
02:51
A4.
Le Temps du lilas
Barbara
02:24
A5.
Dis quand reviendras-tu ?
Barbara
02:52
A6.
Le Bel âge (enregistré en 1963)
Barbara
02:24
Side B
B1.
Le Bel âge (enregistré en 1964)
Barbara
02:53
B2.
J'entends sonner les clairons
Barbara
02:06
B3.
A mourir pour mourir
Barbara
03:17
B4.
Toi
Barbara
02:14
B5.
La solitude
Barbara
03:04

Information


  • Artist : Barbara
  • Label : INA
  • Format : 1 x 12" (g)
  • CountryFrance
  • GenresChanson
  • Pressing300 Copies

Description

Barbara, auteur-compositeur-interprète de légende, a fait ses premières scènes dans de petits cabarets parisiens devenus mythiques comme l’Écluse ou Chez Moineau. Ce vinyle offre une sélection de chansons exceptionnelles enregistrées pour la première fois, en studio à la radio ou sur scène, avant leur enregistrement discographique. Des interprétations émouvantes, des moments rares, enregistrés entre 1958 et 1965.

Crédits :

Paroles et musiques de Barbara sauf Le Verger en Lorraine (J. Poissonnier / Barbara)
Chansons enregistrées par la RTF et l’ORTF pour les émissions « À pas de loup », le 10 oct. 1958 (Chapeau bas), « La vie parisienne au café de l’Écluse » le 17 fév. 1962 (Le Verger en Lorraine, Tu ne te souviendras pas), « Rendez-vous à 5 heures » le 4 avr. 1962 (Le Temps du lilas, Dis, quand reviendras-tu ?), « La chanson française » le 8 nov. 1963 (Le Bel âge), « Music-hall de France » le 19 avr. 1964 (Le Bel âge, J'entends sonner les clairons, À mourir pour mourir), « Top au 102 » le 15 avr. 1965 (Toi) et « Avant-premières » le 20 mai 1965 (La solitude).

Mastering : Thomas Monteil
Photo de couverture : Daniel Fallot, 1960 © Ina

© Ina 1958 à 1965 (p) Ina 2017

Entreprise publique audiovisuelle et numérique, l'INA collecte, sauvegarde et transmet le patrimoine audiovisuel français (TV, radio et web) depuis 1975 et s'affirme désormais comme un véritable média patrimonial. L’INA est également l’un des premiers centres européens de formation initiale et continue aux métiers de l’audiovisuel et des médias numériques.