Chat0

Nos locaux sont actuellement fermés, nous vous répondrons dès que possible.

    00:00
      00:00
      -
      00:00
      00:00

      Pressage


      Notre objectif à Diggers Factory est de vous offrir un service de production à la carte: d’un seul exemplaire à 500 ou même 10 000 copies en fonction de vos besoins.

      Nous offrons également un large panel d’options afin que votre disque soit unique et attrayant pour les diggers et les collectionneurs. Choisissez votre format (7, 10 ou 12 pouces), votre grammage, la couleur de votre vinyle, le format de pochette (classique, discobag, double ou triple gatefold), la sous-pochette et la finition. La liste des options est presque infinie!

      Par ailleurs, nous portons une attention toute particulière au processus de fabrication de votre disque. Pouvoir vous offrir un son vinyle de grande qualité est essentiel à nos yeux.

      Pressage

      Les secrets de fabrication d’un disque vinyle.

      La vie d’un disque vinyle commence dès lors qu’un tour automatique transcrit l’enregistrement audio sur un disque acétate (un disque aluminium recouvert d’une couche de vernis en nitrocellulose). La coupe obtenue doit être utilisée très rapidement afin de préserver la délicate couche de laque.

      1/ Création de la matrice de pressage

      Ce processus est relativement long et consiste en une succession d’étapes complexes permettant la création de la matrice.

      Tout d’abord, le disque laqué est nettoyé à maintes reprises avant d’être recouvert d’une couche conductrice. Cette étape le transforme en cathode. De cette cathode naît le “père”, une image négative du disque laqué, également appelé le master nickel parce qu’il est obtenu après avoir été plongé dans un bain de nickel sulfamate. C’est le nickelage électrolytique. Le master nickel est ensuite séparé du disque laqué. S’ensuit la création de l’image positive, la “mère”. Le même procédé est utilisé, un nickelage électrolytique qui transforme le master nickel en une image positive du disque laqué originel. Ce disque positif est à son tour séparé du nickel master puis inspecté attentivement à l’aide d’un microscope. Un troisième et dernier bain de nickel sulfamate transforme la “mère” en matrice de pressage, une copie négative du disque laqué originel qui servira à fabriquer les disques vinyle par le biais d’une presse.

      2/ Macarons et pressage

      La première étape consiste à insérer les macarons et fixer les matrices sur les moules de la presse. Il est possible d’injecter de la vapeur ou de l’eau froide à haute pression à travers les moules afin de contrôler précisément la température lors du pressage des vinyles. Le composant principal du disque, le PVC (polychlorure de vinyle), est libéré dans le silo de la presse. Ce matériau vinyle brut est ensuite chauffé à 140° et dirigé vers le coeur de la presse. Les macarons sont introduits au-dessus et en-dessous, avant qu’une énorme presse de 100 tonnes ne réunisse les moules contenant les matrices de pressage. Un nouveau disque est né! Il ne reste plus qu’à refroidir le tout et rogner les imperfections du disque pour en faire un parfait vinyle 7, 10 ou 12 pouces. Le pressage de disques vinyle est un procédé long et délicat, nécessitant une expertise spécifique et des machines complexes. De plus, la durée de vie des moules est limitée et varie d’une usine à l’autre, ce qui implique une estimation très précise de la quantité de vinyles à produire. C’est justement ce que permet Diggers Factory grâce à l’aide de la communauté!


      Notre offre sur-mesure.

      Au-delà de 100 copies, vous pouvez choisir entre une coupe DMM (Direct Metal Mastering) et une coupe laque, en fonction de votre budget. La coupe laque est la coupe originale, avec un son doux et enveloppant. C’est le son caractéristique du vinyle, mais le coût de production est légèrement plus élevé. De plus, il y a un risque d’apparition de bruit aléatoire sur l’enregistrement (des particules de poussière peuvent se loger sur le disque au moment de sa conception). La coupe DMM est légèrement plus précise, avec un son plus vif et clair. Il est plus facile de produire un disque en utilisant cette méthode, et le coût de production est également moindre par rapport à la coupe laque. En effet, la coupe est réalisée directement dans un disque en cuivre, ce qui permet d’éviter plusieurs étapes de fabrication de la méthode traditionnelle. Mais certains pensent que la coupe DMM est justement trop vive et trop précise, un peu éloignée du son vinyle authentique. Le choix entre DMM et laque dépend de vos priorités et de vos besoins, vous pouvez simuler les différents coûts de production entre ces deux solutions lorsque vous créez un projet sur notre page dédiée.

      Nous travaillons avec de nombreux partenaires dans le monde entier, soigneusement choisis pour leur expertise en matière de pressage et leur longue expérience. En voici une liste non-exhaustive.

      GZ Media (République Tchèque)

      GZ Media

      Fondée en 1948 sous le nom de Gramofonove Zavody, l’entreprise a commencé son expansion en fournissant des disques vinyle au bloc de l’Est à partir de 1951. Aujourd’hui, avec plus de soixante ans d’expérience dans le pressage, GZ Media est le plus grand producteur de disques vinyle au monde. Leur offre haut de gamme englobe l’intégralité du processus de production, du pressage au packaging. Leur usine peut produire des disques de tous les formats (7, 10 et 12 pouces), en utilisant la technologie laque ou DMM.

      Optimal: Media (Allemagne)

      Optimal

      Optimal Media est un des leaders de la production de vinyles dans le monde. Ils maîtrisent l’art de la coupe laque mais également la technologie DMM. Ils peuvent fournir au choix des disques 7 pouces de 40g, des 10 pouces de 100g ou encore des 12 pouces au format standard (140g) et haut de gamme (180g).

      United Record Pressing (Etats-Unis)

      United Record Pressing

      Que ce soit sous son patronyme original de Southern Plastics ou sous le nom actuel de United Record Pressing, cette entreprise basée à Nashville est spécialisée dans la production de disques vinyle depuis 1949. Acteur historique de la production, United Record Pressing a travaillé avec des clients prestigieux comme Vee Jay Records ou le Motown. Avant de signer chez Capitol, Vee Jay a par exemple sorti le premier 7 pouces des Beatles aux Etats-Unis grâce à United Record Pressing. Leur offre actuelle s’inscrit dans cette prestigieuse lignée, avec des options de production presque illimitées.