00:00
    00:00

    00:00
    00:00

    Le grand retour du vinyle à l'heure de l'hyper connexion

    #vinyl #digitalmusic #vinylMatters #culture
    08/27/2018

    Pourquoi un tel engouement pour le vinyle, alors qu'il y a quelques années on le disait mort, obsolète, sans intérêt?

    A l'heure du tout connecté, les passionnés de musique n'auraient-ils pas envie de déconnecter justement ?
    Retrouver les sensations de l'objet ? La dématérialisation n'entraîne t-elle pas un besoin de matérialisation ?

    Samuel Drew-Rumoro’s record collection, animated by Dora Wednesday

    Autrefois traité comme incontournable dans la création artistique musicale, la pochette était le centre de toutes les attentions, tous les soins. Beaucoup d'artistes, photographes, peintres se sont frottés à cet exercice périlleux qui consiste à retranscrire toute l'émotion musicale en une image : la pochette.
    De Andy Warhol à Keith Haring, un grand nombre de grands d'artistes se sont essayés à cet art difficile.

    EISSUE OF ULTRA-RARE 1983 HIP-HOP MASTERPIECE CO-PRODUCED & WITH ARTWORK
    BY THE LATE JEAN-MICHEL BASQUIAT

    Hors aujourd'hui, que propose le téléchargement à ce sujet ?
    Un timbre poste, une image virtuelle sur un écran qui, pour un passionné, désacralise un des éléments déterminant dans la création d'un album.

    De même pour le son, doit-on se contenter d'un fichier compressé quand une attention aussi importante est donnée par le producteur ou l'artiste dans le choix de ses instruments, ses machines, le choix du studio, le choix du mastering, la couleur donnée au son ?.

    Visuellement comme d'un point de vue de l'écoute, il est clair que le vinyle, autrefois démodé et décrié pour des besoins d’expansion financière des multinationales, reste LE support optimal en terme de qualité d'écoute mais aussi d'expression visuelle. Pratiquement à la hauteur de l’œuvre d'art, côté sur le marché de l'occasion avec des prix parfois exorbitants, on rejoint par le biais du vinyle les codes du luxe et d'excellence par la rareté, les éditions limitées et la qualité du produit.

    Autre singularité de cet objet, le fait d'utiliser un matériel conçu uniquement pour l'écoute : pas de smartphone, pas d'ordinateur, pas de borne d'écoute, pas de milliers de fichiers ensevelis au fond d'un disque dur. Il se couple au design dans l'ergonomie de son matériel, du mobilier fait son intrusion dans votre salon pour devenir une pièce intégrante de votre décoration.

    Why Vinyl Matters: A Manifesto from Musicians and Fans by Jennifer Otter Bickerdike

    Ajoutez à cela la culture hip hop et le scratch, la culture techno et les maxis dédiés aux DJ ou l'authenticité du craquement d'une édition originale d'un Billy Holiday et vous comprendrez pourquoi cet objet n'est pas près de disparaitre et pourquoi à l'heure du tout connecté, il représente une véritable expression culturelle, un mode de vie et une part de luxe accessible à tous.