00:00
    00:00

    00:00
    00:00

    La sélection vinyle de la semaine. 13.02.19

    #vinyl #selection #electro #electronic
    02/13/2019

    Diggers Factory a sélectionné 5 vinyles électroniques a ne pas manquer cette semaine : Solstice, Maelstrom & Louisahhh, Christopher Kah, Robben et Captain Hook!


    Solstice - Yelrih One

    Mon image

    L'énigmatique Solstice nous présente son EP «Yelrih One», un tracker à quatre pistes composé du même nom éponyme et de trois interprétations interprétées par une poignée de pairs acharnés. L'original "Fall" est le producteur français le plus profond et le plus caractéristique: un graveur lent, une atmosphère pure et une voix envoûtante, courtoisie de Lea Luxanima. Juan se précipite ensuite pour accentuer l'écho, nous donnant une version encore plus cinématique avant qu'Anton Dhouran ne se dépouille pour vous concentrer sur la voix de Lea et les touches qui l'accompagnent. Celui-ci réclame une séance au lever du soleil près d'un plan d'eau, bien que ce soit le remix final d'Ivory qui présente toutes les caractéristiques d'un allumeur de piste de danse.


    Maelstrom & Louisahhh - Silence is Violence

    Mon image

    Rapide, méchant, mordant, brut: Silence is Violence est une nouvelle interprétation du "hardcore digital" des champions techno-punk, Maelstrom et Louisahhh*. Les premières critiques incluent «fait saigner les oreilles», un fait qui a été adopté (et célébré) par les créateurs de la piste. 'Le silence est une violence, tu ne sais pas, ça fait toujours plus mal de grandir'. Nous grandissons. Rejoignez-nous.


    Christopher Kah - Seconde Nature

    Mon image

    Composé au cours d'un long et chaud mois d'été, le dernier acteur de Christopher Kah nous rappelle avec force les possibilités infinies inhérentes à la création de musique électronique. Une affaire de 9 titres dans laquelle le producteur fait appel à sa sonorité techno à couper le souffle, mais qui constitue néanmoins une alternative fascinante à son dernier album, Limited, brillamment reçu. Avec celui-ci recueillant un fort soutien de la part de Laurent Garnier, c’est un autre qui va sûrement plaire à ceux qui s’intéressent à la musique électronique pilotée par le dancefloor. De la musique électro sauvage à la techno inspirée de Detroit, il propose un entraînement énergique qui ne respire quasiment pas.


    Robben - Rebellion

    Mon image

    La vraie bonne surprise avec ce tout nouvel EP doit être les vibrations de la «Rébellion». Il n'y a pas de tels bons sentiments ni de tel bonheur que la joie de prendre part à une manifestation, une lutte collective, une nouvelle culture rampant des sous-sols, des clubs et de tous les lieux secrets du centre-ville.

    Ce titre «Rebellion» sonne comme une déclaration d'amour étonnante pour la House Music d'antan, Chicago et Detroit Era.


    Captain Hook - Origin

    Mon image

    Captain Hook : "En tant qu’artiste, il est essentiel d’être connecté à son cœur, de ressentir ce qu’il a à dire. Au cours des deux dernières années, j'ai senti mon cœur me dire de me connecter aux racines de la transe sur lesquelles j'avais grandi. Ce chemin m’a amené à retrouver mon enfance: sa passion pour la musique avant de devenir producteur DJ, son désir de consommer de la musique pure sans crainte ni attente de ce que les gens attendent de lui. Jour après jour, je marchais avec lui dans le studio, écoutant ses idées et les traduisant en musique créée par un homme de 35 ans. Ce fut le processus de création de mon 3ème album studio (2nd en tant que Captain Hook) “Origin”.