Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman - Modern Times - The Original Soundtrack

Tracklist

Face A
1.
Modern Times
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:45
2.
The Factory Machine
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:13
3.
The Factory Set
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:18
4.
Charlie's Dance
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:28
5.
Charlie At The Assembly Line Belt
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:31
6.
The Ballet
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
02:19
7.
Visions
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:21
8.
The Gamin
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:28
9.
Charlie And The Warden
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
02:26
10.
Alone And Hungry
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:52
Face B
1.
Smile (Love Theme)
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:41
2.
In The City
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
02:37
3.
Valse
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:14
4.
The Sleeping Girl
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:19
5.
Ten Days
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
02:21
6.
At The Picture
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
02:36
7.
Later That Night
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
01:57
8.
Smile (Love Theme) And Closing Title
Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman
02:09

Autres produits


Charlie Chaplin, conducted by Alfred Newman

Informations


Description

Charlie Chaplin est surtout connu en tant que star du cinéma muet, mais il est l'un des rares à avoir réussi la transition vers les "talkies", et il est également devenu un compositeur prolifique et inventif de musique de bande sonore. Un article sur CharlieChaplin.com affirme que :

"... la partition complexe et novatrice des Temps Modernes (1935-36) marque l’apogée de sa carrière de compositeur. Elle témoigne d’une évolution spirituelle et pratique substantielle par rapport à son précédent travail pour City Lights, qui a mobilisé un orchestre de danse de moins de 30 musiciens. Cet orchestre atteint les proportions symphoniques de 64 musiciens pour les Temps Modernes. Cette décision n'est pas tant due au goût inhérent de nombreux compositeurs pour l’appréciation orgueilleuse de la puissance sonore, comme c'est souvent le cas pour les nouveaux compositeurs qui, lorsqu'ils entendent leurs œuvres pour la première fois, sont séduits par l’ampleur sonore généré par le nombre, mais plutôt à un choix conscient justifié par le film lui-même. L'imagerie thématique des Temps Modernes offrirait un éventail complexe d'idées symphoniques à n'importe quel compositeur, mais pas plus qu'à l'homme qui les a créées en premier lieu".