00:00
    00:00

    00:00
    00:00

    La sélection vinyle de la semaine 29.05.19

    #vinyl #selection #reggae
    29/05/2019

    Détendez-vous avec cette sélection spéciale reggae: Israel Vibration, The Congos, The Mighty Diamonds, U Roy et The Gladiators!


    Israel Vibration - Reggae Knights

    Mon Image

    Nos "Chevaliers du Reggae" défendent toujours les valeurs traditionnelles de "Roots Music" depuis leurs débuts en 1976 et leur célèbre single "Bad Intention" que l'on retrouve ici, enregistré pour la première fois sur un album! (Ce n'était qu'une sortie sur un single auparavant).

    La production inclut leur fidèle ingénieur du son Christopher Daley (qui a mixé en 2009 l'album «Jah is Real» de Burning Spear Grammy Award!) Dean Fraser et Steve Golding (Original Roots Radics) pour les arrangements et respectivement pour la direction artistique des cuivres et guitares (magnifique choeur joué par Golding). C’est le chanteur Grub Cooper qui a orchestré les choeurs. L’album nous présente en Jamaïque ce que nous adorons, des racines bien à l’origine de "Bad Intention" ou "Poor and Humble", ainsi qu’un retour aux sources de Mento avec le titre "Cantankerous" où ils décrivent la perception des gens du monde. île par les colons anglais.

    Wiss et Skelly restent fidèles à leurs idées et à leur ligne de conduite résolument pacifistes et transformés en amour des gens et de la vie avec les mêmes influences que dans la chanson "Original Gangster" où ils détournent le dancehall pour critiquer le style de vie d'une génération. en perte de marques!


    The Congos - Back in the Black Ark

    Mon image

    Plus de trente ans après le fabuleux "Heart of the Congos", classé parmi les dix meilleurs albums reggae de tous les temps, The Congos, Cedric Myton, Ashanti Roy et Watty Burnett, retrouvent Lee "Scratch" Perry en Jamaïque pour enregistrer leur dernier album très exactement nommé "Back in
    l'arche noire ".

    Le temps était venu de revenir en studio et de poser une nouvelle pierre de l’histoire du reggae. "Back in the Black Ark" commence par l'enregistrement d'une reprise de "Chain Gang" de Sam Cooke, une chanson qui parle de la souffrance des prisonniers utilisés comme esclaves, histoire des plus poignantes pour la Jamaïque.

    Treize autres titres de l'album ont aussi leur anecdote, mais certainement ceux où Lee Perry a mis sa voix qui représente vraiment l'atmosphère qui régnait dans le studio pendant les sessions, "Spider Woman" et "Garden of Life", car constitué en direct et joué par les musiciens. C'est ça la Jamaïque!


    The Mighty Diamonds - Thugs in the Street

    Mon image

    Disponible en livraison immédiate le 13 avril 2019.
    « Thugs in the streets » est le premier album édité en 2006 après presque 10 ans d’absence du groupe. L’album présente les trois diamants : Tabby, Bunny et Judge, leur voix en or est intacte. Enregistré principalement au studio Anchor avec quelques-uns des meilleurs musiciens jamaicains, dont Sly Dunbar, Dean Fraser ou encore Llyod Parks. toutes les chansons de « Every day» à «I need a roof» vous rappelleront l’age d’or des trios comme « The Wailers», «The Abyssinians» ou « The Congos». Les Mighty Diamonds sont des artistes de caractères qui par la force de leur musique vous conduiront au sommet.


    U Roy - Rebel In Styyle

    Mon image

    Rebel in Styylle est l’un des quatre derniers albums de U-Roy. "The Originator", comme les gens l'appellent a décidé de partager chaque chanson avec un artiste, pour n'en nommer que quelques-uns: George Nooks, Anthony B, Bushman, Tony Curtis... Avec la participation des meilleurs musiciens jamaïcains comme China Smith, Obeah, Axeman ou Dean Fraser. Tous ces éléments contribuent à faire de cet album l'un des meilleurs de sa carrière!


    The Gladiators - Once Upon A Time In Jamaica

    Mon Image

    Un véritable sens de la mélodie inspire depuis toujours ces gladiateurs. Avec la voix émue d'Albert Griffiths pour chanter la foi en Jah et toute la ferveur possible, ces morceaux prennent une force irrésistible ("Wicked Man"). Il y a aussi une gaieté naturelle, presque une respiration vitale, qui inspire aux couplets l'espoir et la joie de vivre, simplement. "Good Good Loving", avec sa trompette pimpante, ses chœurs réjouis, cette guitare frivole, donne instantanément le sourire. Et puis il y a ces moments inattendus, comme "Lonely Heart", qui ressemble comme deux gouttes d'eau à "Your Cheatin'Heart", de… Hank Williams. Il faut imaginer une chanson country avec le skank du reggae. Surprenant et réussi. Cet album s'inscrit dans un courant roots le plus naturellement du monde, car ceux qui nous l'offrent furent parmi les fondateurs du genre ; et lorsqu'ils chantent "Unite", on a très envie de les rejoindre.