Livraison gratuite dès 100€ d’achatsLivraison gratuite dès 100€ d’achats en livraison immédiate avec code promo FREESHIP (hors test pressing)

Comment prendre soin de ses disques ?

Comment prendre soin de ses disques ?

December 11, 2020

Les disques vinyles sont des œuvres d’art et leur constitution leur offre une belle longévité. Aujourd’hui encore, il reste quelques rares exemplaires du premier 33 tours au monde qui fonctionnent toujours, un disque pressé par Columbia en 1948. Pourtant, ces pièces sont fragiles et il faut en prendre le plus grand soin pour qu’elles puissent traverser les âges et qu’elles ne subissent pas les outrages du temps. Voici donc quelques conseils pour chouchouter vos disques.

brosse-sur-vinyle

Manipuler avec précaution

Vous le savez certainement déjà, mais ce grand disque noir que vous tenez entre les mains est gravé de microsillons. Ils seront parcourus par le diamant qui y lira la musique et vous la restituera ensuite, une fois le signal converti. Il faut donc faire notre possible pour que le disque soit propre en sorte que le diamant chemine avec fluidité entre les microsillons.

Bas les pattes !

La première chose qui risque de venir encrasser votre disque, ce sont vos doigts. Que vous vous soyez lavé les mains avant ou non ne change rien à ce fait : nos mains sont pleines de petites poussières, de toutes petites peaux mortes. Si elles sont invisibles à l'œil nu, leur taille est suffisante pour venir parasiter la lecture de votre album. Les amateurs de vinyle respectent donc tous cette règle d’or : seules les parties sans microsillons peuvent être touchées avec les doigts (les côtés et le macaron). Je répète parce que c’est important : ON NE TOUCHE PAS LE VINYLE AVEC SES DOIGTS.

La brosse carbone

Maintenant que vous avez bien fait attention à NE PAS TOUCHER LE DISQUE AVEC VOS DOIGTS (pardon, promis je me calme...) vous pouvez le poser sur votre platine. Enfin presque ! Un petit coup de brosse en fibres de carbone s’impose avant et après écoute. Pour moins de 20 €, cette brosse est le compagnon qui assurera la longévité de vos vinyles et de la qualité de leur son. Si vous ne possédez pas une telle brosse, passez un tissu sur votre disque. Attention, utilisez un tissu qui ne fait pas de peluches ! Si possible évitez aussi les vieux t-shirts et les torchons usagés. De même, vous pouvez utiliser une brosse en fibres de carbone pour entretenir votre diamant.

brosse-diams

Un stockage méticuleux

Chaleur et humidité

Attention, la chaleur est la kryptonite de votre collection. Comme toute matière plastique, le vinyle est susceptible de fondre. Et c’est bien la dernière chose qu’on lui souhaite ! Pour ce qui est du froid, a priori il est inoffensif si la pièce n’est pas humide. Pour ce qui est de l’humidité, vous vous en doutez, c’est la pochette qui en souffre le plus. En théorie, votre disque ne craint de l’humidité que la fine couche de calcaire qui peut venir entraver partiellement les microsillons. Il vous faut donc une pièce pas trop chaude et pas trop humide pour stocker vos vinyles dans de bonnes conditions.

Une collection bien rangée

Tout comme les livres, les vinyles se rangent à la verticale. Vous pouvez les disposer dans une bibliothèque classique, sans trop les serrer pour ne pas les abîmer. L’autre solution qui s’offre à vous et de mettre, sinon toute votre collection, vos disques préférés dans un bac à vinyle. Cela vous donnera l’impression d’être chez votre disquaire et c’est aussi le moyen le plus pratique de trouver rapidement le disque que vous cherchez à écouter.

bac-vinyles

Un nettoyage régulier

Un disque endommagé ne peut pas être réparé, il est donc primordial de veiller à ce que les disques soient toujours comme neuf. Et pour y parvenir il existe deux méthodes : manuelle ou mécanisée. Quelle que soit la méthode choisie pour le nettoyage, il est nécessaire d’enlever au maximum les poussières car celles-ci sont susceptibles de s’incruster.

Méthode mécanisée

La méthode mécanisée est la plus efficace et sera privilégiée pour les collections comptant de nombreux disques. Elle implique un certain investissement puisqu’il faut d’abord acquérir la machine, mais le gain de temps et la qualité du nettoyage seront là pour compenser cet effort financier. La machine effectue le lavage du disque en plusieurs temps et après le séchage par force centrifuge, vous n’avez plus qu’à le ranger. Le top du top donc.

machine-a-laver-les-disques-vinyles-pro-ject-vc-e

Méthode manuelle

Pour ceux qui ont une collection moins conséquente, la méthode manuelle sera amplement suffisante. On vous recommande d’utiliser les kit de nettoyage prévus à cet effet, car les savons traditionnels peuvent laisser des traces. Toutefois vous pouvez vous servir de liquide vaisselle dilué le plus possible dans de l’eau déminéralisée. Une fois la poussière retirée, vous pouvez imprégner légèrement un tissu de votre solution et le passer avec délicatesse sur votre disque en suivant les sillons dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant du bord un vinyle pour aller progressivement vers le macaron. Imprégnez ensuite un tissu uniquement avec de l’eau déminéralisée et procédez de la même manière pour le rinçage.

Maintenant vous pourrez prendre soin de vos disques et être sûr que ceux-ci tourneront encore longtemps sur vos platines.