Interview Alex Pacotte de SUPER! X Diggers Factory

Interview Alex Pacotte de SUPER! X Diggers Factory

November 12, 2020

Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Alex Pacotte, je suis agent/booker du pôle d’artistes français chez SUPER! à Paris. Je m’occupe aujourd’hui des tournées de Vladimir Cauchemar, AZF, Brodinski, Muddy Monk, Isaac Delusion, entre autres. J’ai travaillé auparavant chez Miala, Savoir Faire, et Citizen Records (label de Vitalic), où j’ai représenté des projets comme Cassius, Charlotte de Witte, The Shoes, Jacques, Polo & Pan, Lewis OfMan, Arnaud Rebotini, Molécule, Club cheval, Louisahhh, Teenage Bad Girl, etc. J’ai aussi eu un label de musique électronique pendant quelques années. Je suis né à Dijon il y bientôt 30 ans.

Cigarettes-After-sex-158-Vincent-Arbelet
Festival Biarritz en Été : crédit Vincent Arbelet

Comment t’es venue cette passion pour la musique ?

Je n’ai pas vraiment reçu d’éducation musicale par ma famille, ma passion pour la musique est née durant mes années de collège et de lycée, grâce à des potes qui m’ont fait découvrir le rock/hard rock/heavy metal, puis la musique électronique. J’ai passé un temps fou à digger sur internet pour en apprendre le plus possible sur ces genres et comprendre comment fonctionnait le milieu professionnel de la musique. Puis j’ai eu la chance de rejoindre l’équipe de Citizen Records (Fred, Elise, Pascal…) l’année de mes 18 ans, au lieu de faire des études supérieures après le bac, et c’est comme ça que tout a commencé !

Parle nous de l’agence SUPER!.

SUPER! est une agence artistique parisienne crée en 2006 par Julien Catala. Elle est spécialisée dans la tournée de projets internationaux et français, ainsi que dans la production et la programmation d’évènements comme les festivals Pitchfork Music Festival Paris, MIDI Festival à Hyères et Villette Sonique à Paris. SUPER! représente aujourd’hui plus de 500 artistes entre têtes d’affiches confirmées (The xx, Bon Iver, Nicolas Jaar, Mumford & Sons, Caribou…) et nouveaux talents de l’avant garde musicale internationale (Alex Cameron, Shame, Bicep, Tom Misch…). Julien co-dirige également la salle de concert Le Trabendo à la Villette, à Paris. Depuis 2018, on a rejoint le groupe BECAUSE qui réunit les festivals We Love Green, Peacock Society, et les producteurs Corida, Talent Boutique, PiPole.

Equipe-053-scaled
L’équipe Super : crédit Vincent Arbelet

Comment vis-tu la période actuelle en tant que booker chez SUPER! ?

La période actuelle est un peu déprimante, car notre métier a perdu une partie de sa vitalité et de son excitation. On cherche des alternatives au concert, mais c’est une activité qui demande par essence la présence du public, et c’est cela que l’on préfère quand on travaille dans le milieu du spectacle. Par exemple, je trouve que le livestream de concert n’est pas une alternative excitante sur le long terme. Je reste positif en me disant que j’ai la chance de vivre et travailler en France, ici les salariés bénéficient du chômage partiel, et les entreprises de quelques aides, qui je l’espère leur suffiront à traverser cette tempête.

Quels sont les projets à venir ?

Je recherche toujours la prochaine pépite musicale française dont le succès pourra dépasser nos frontières. Mais la période actuelle nous pousse à remettre en question en partie notre métier, à nous diversifier, à avancer sur des idées ou projets que l’on avait en tête avant le confinement, et que l’on a maintenant le temps de développer.

Qu’est ce que ça te fait d’être juré du premier challenge Diggers ?

C’est la première fois que je fais partie d’un jury, je suis ému ! Merci Diggers pour la confiance ! J’ai hâte d’entendre les projets que l’on recevra, j’espère faire de belles découvertes.

equipe-073
L'équipe festival Biarritz en Été : crédit Vincent Arbe

Des conseils pour les jeunes producteurs et productrices de musique électronique ?

Faites le maximum pour vous différencier des autres artistes, pour trouver votre propre identité sonore et visuelle afin de rendre votre projet unique. C’est le meilleur moyen pour vous faire remarquer des labels, médias, agences, etc. J’encourage les jeunes productrices et producteurs de tous horizons, milieux sociaux, ou background, à proposer leur projet. On a besoin de diversité dans le milieu de la musique électronique, c’est le moment de croire en vous et de franchir le pas !

Une pépite à écouter directement après l’itw ?

Le premier album de Godford, « Non Binary Place » !