Interview Miles Bonny X Diggers Factory

Interview Miles Bonny X Diggers Factory

August 28, 2020

Quel genre de musique écoutiez-vous étant enfant ?

En grandissant j’écoutais différents styles de musique, dont une grande partie découlait des goûts de mes parents. Ma mère aimait James Taylor et des choses comme ça… Mon père m’a initié à Clifford Brown, au jazz, à la salsa. Et puis j’ai grandi avec le hip-hop new-yorkais, qui fait aussi partie de mes influences. Plus tard je me suis penché sur Erykah Badu et d’autres artistes comme ça.

clifford-brown-jazz-immortal

Trompettiste, chanteur, beatmaker, DJ… vous êtes un musicien polyvalent ! Avez-vous une manière particulière pour composer ?

Je ne suis pas une méthode précise, mais j’explore toujours de nouvelles choses. Il y a un set up mobile sur lequel je travaille, je fonctionne aussi avec de l’analogue, ou un video mixer de chez Edilor.

Vous travaillez aussi beaucoup en dehors de la musique. Vous êtes éducateurs et apportez votre soutien à différentes communautés. Cela a-t-il une influence sur votre musique ?

Bien sûr, travailler à côté, dans les communautés et sur les problèmes sociaux, tout ça influence ma musique, ça change ma manière de voir la musique et le rôle qu’elle joue dans la vie des gens. Idéalement, je les aide à prendre du recul, à relativiser et à se sentir plus en symbiose avec eux-même, pour qu’un fois de retour dans la société ils apprécient plus...et donnent plus d’eux-même aussi.

backcover-miles-bonny

Quel serait votre conseil pour la génération d’artistes à venir ?

Si vous vous présentez au public en étant affilié à un label, vous pouvez en tirer certains avantages, mais soyez sûr de conserver les droits sur votre musique. Essayez de ne pas signer de licence ou d’accord sur plus de cinq ans.

Si vous deviez décrire votre album Lumberjack Soul 2 en trois mots , quels seraient-ils ?

Chill. Paisible. Art.

Comment avez-vous élaboré la pochette de Lumberjack Soul 2 ?

On a pris la photo, on l’a imprimée puis l’artist DesertShipBuilder en a fait plusieurs versions. Nous avons ensuite décidé d’utiliser celle-ci (il montre la version finale) et c’est devenu la cover. Deux des autres versions sont disponibles pour ceux qui ont précommandé l’album. Ils seront distribués au hasard. Les noms seront dans un chapeau et je choisis: boom c’est toi qui aura la peinture originale alternative !

cover-miles-bonny

Quel était le titre le plus difficile à composer sur Lumberjack 2 ?

Aucun d’entre eux je pense. Tout est une question de flow.

Quel est le premier vinyle à vous avoir marqué ?

Je ne sais pas. Je pense que dans un premier temps le simple fait que les vinyles fonctionnent me surprenait.

Quel est le dernier vinyle découvert que vous voudriez partager avec nous ?

Il y a de magnifiques vinyles par ici, et certains que j’aimerais beaucoup vous montrer, comme ceux-ci : ça c’est génial, génial, ça c’est fou, ça c’est incroyable en jetant au sol le dernier vinyle, Voodoo, D’Angelo Le monde est peuplé de disques incroyables… il faut juste tout explorer !

Quel est votre vinyle préféré de tous les temps ?

Le vinyle qui m’a le plus marqué reste Sketches of Pain par Miles Davis.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Je fais encore mes propres beats (boom !), un peu de vidéo pour le fun, je travaille une collaboration sur un album avec Shhor et bien sûr je bosse beaucoup plus de chez moi.


Crédits photo : Mira3 Photography