Quelle est la différence entre mastering digital & mastering vinyle ?

Quelle est la différence entre mastering digital & mastering vinyle ?

May 1, 2021

Lorsque que l’on est amené à produire un projet, que l’on soit artiste ou label, arrive la question du mastering vinyle. Comment le faire ? Qu’apporte t-il ? Puis je utiliser mon mastering digital ?
Pour répondre à ces interrogations nous avons fait appel au studio de mastering The Wall Studio, avec Sam Berdah-Pacquier, ingénieur de Mastering.

Sam

Quelle est la différence un mastering digital et un mastering vinyle ?

L'approche est différente. Le vinyle est contraint par des limites physiques qui n'existent pas en digital. Du coup il y a des aspects auxquels il faut faire un peu plus attention quand on prépare des masters pour un pressage. Il faut comprendre aussi que le niveau analogique n'a strictement rien à voir avec le niveau digital, donc pour préparer un mastering vinyle il n'est vraiment pas nécessaire de chercher à faire fort en digital avec des clippers/limiteurs. 

Faut il faire deux masterings différents ? (1 digital & 1 vinyle)

Idéalement oui. Dans un idéal encore plus large c'est bien de savoir si on fait un vinyle dés le départ et l'anticiper quand on mixe. Après, est-ce qu'il "faut" le faire, objectivement non. Mais c'est mieux. 

Y-a t-il une différence de qualité entre une source numérique et une analogique ?

Oui. Une source numérique est théoriquement de meilleure qualité, parce que plus parfaite et moins sujette à tout ce qui peut détériorer un signal analogique dans une chaîne. Dans la pratique, on préfère souvent le vinyle pour plusieurs raisons.
Déjà parce que comme je le disais plus haut, on écrase moins la musique quand elle est destinée au vinyle, donc on a plus d'espace, plus de dynamique, moins d'harmoniques désagréables...ensuite il y a un aspect psychologique, limite rituel.

On aime avoir quelque chose de concret, à manipuler délicatement, à installer sur une platine etc...ça craque un peu, ça tord un peu parfois, mais l'oreille (et le cerveau) aime(nt) ça. 

caught-in-joy-Kh-Bj-Ia04-Xu-A-unsplash

Quels sont les détails sur lesquels s’attardent un ingénieur du son pour le mastering vinyle ?

 Il y a une grande ligne qui n'est pas technique et qui permet de bien comprendre, quand on prépare un master pour le vinyle, on veut faire quelque chose de beau et équilibré. Pas quelque chose de "compétitif" comme on dit parfois pour le digital. Après, si on rentre dans la technique pure, les principaux aspects sont la phase, l'excès de bas ou de haut, les sibilances, les charleys 10x trop forts...

Peut on utiliser un mastering digital pour un pressage vinyle ? Quels sont les risques ?

Oui, on peut. Techniquement on peut tout graver. Le risque principal, c'est que la distorsion qui arrive assez naturellement en fin face quand on cherche un peu de niveau soit rapidement évidente et un peu moche comme elle n'a pas de place pour se loger discrètement dans la musique. Du coup le graveur est obligé de baisser le niveau global du disque pour que ça ne torde pas. Une gravure moins forte est aussi souvent un peu plus bruyante.